Rechercher

"C’est la pire des aventures, dès qu’on est revenus on voulait repartir"

Je me suis inscrit un peu par hasard, ou du moins on m’a inscrit un peu par hasard. La première question c’était : est-ce qu’on va arriver en un seul morceau au bout ? (Et a ce moment là on visualisait un joli soleil de janvier qui nous accompagne tout le week-end). On voulait juste relever un défi par rapport à nous, savoir si on avait ce qu’il fallait pour aller au bout, on s’attendait à souffrir, à galérer.


Et au final on a pris un pied énorme à voir des paysages trop cool, à se régaler d’un chocolat chaud dans une boulangerie, à parcourir une forêt vide et enneigée : c’était magique ! Tout le monde nous a dit qu’on étaient cinglés quand on est revenus, et nous on y a juste pris un plaisir immense, pas de souffrance, et juste une joie et une fierté énorme de finir. Du coup on n’a pas résisté longtemps à s’inscrire au prochain épisode au départ de Paris, mais cette fois l’objectif, si on n’a pas de couvre feu, c’est de le faire sans dormir.


En tout cas, c’est la pire des aventures parce que ça ne donne qu’une envie dès qu’on est revenus... repartir ! Et le quotidien de la COVID n’en est que plus fade quand on vit des moments comme ça.


Témoignage de Simon

Posts récents

Voir tout

"Beaucoup de bienveillance"

GravelMan est une épreuve magnifique. Je remercie encore Steven et son équipe. Il y a beaucoup de bienveillance J’ai fait Roubaix et GravelMan Paris Deauville avant celle ci. La le D+ à été clairement